Crimes et disparitions

Forum qui regroupe des informations sur les meurtres, tueurs en série, disparitions inquiétantes, ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enlèvement d'un homme en pleine rue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nathi
Admin


Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Enlèvement d'un homme en pleine rue   Lun 19 Jan - 15:33

Portrait robot d'un des agresseurs

SAINT-QUENTIN

Un jeune homme tabassé et enlevé en pleine rue


Un enlèvement violent a eu lieu devant plusieurs témoins vendredi soir peu avant 19 heures, rue Denfert-Rochereau. La victime est un jeune homme d'une vingtaine d'années. Emmené de force, il n'a pas été retrouvé.

Hormis les nombreux témoignages que la Police judiciaire a recueillis vendredi soir, et hier, les enquêteurs ne disposent que de peu d'éléments sur l'enlèvement qui a eu lieu vendredi peu avant 19 heures, rue Denfert-Rochereau.

À cette heure-là, cette artère s'anime. Les riverains rentrent du travail, et le passage est presque incessant. Une Peugeot 406 Break, de couleur « bleu gendarmerie » selon les propos des enquêteurs, arrive en trombe et se gare à l'angle de la rue Calixte-Souplet et de la rue Denfert-Rochereau. Un gyrophare bleu posé sur le tableau de bord de la voiture est en marche. La confusion est totale. Beaucoup de riverains pensent à une interpellation musclée. D'autres cherchent une éventuelle caméra pensant qu'il s'agit du tournage d'un film. Mais tout ce qui arrive est bel et bien réel, et « inquiétant » pour les services de police.

Deux voitures percutées

Deux hommes surgissent de la voiture et sautent sur un garçon qui marche sur le trottoir. Le jeune homme âgé d'une vingtaine d'années selon les témoignages crie, se débat (lire ci-contre). Il est roué de coups. « Tabassé », décrit le commandant Boris Bauer, chef de la brigade criminelle de la PJ d'Amiens. « Quand il est emmené dans la voiture, il ne se débat plus. » Sous la violence des coups, sans doute a-t-il perdu conscience. Il est chargé à l'arrière de la voiture par la porte arrière gauche.

La 406 redémarre vite et continue à grande vitesse dans la rue Denfert-Rochereau. Le gyrophare est toujours allumé. Le véhicule percute une Laguna garée sur sa route. Le rétroviseur droit est arraché et quelques traces de peinture sont laissées sur la carrosserie. L'auto débouche rue de la 3e DIM et percute une Mercedes. La 406 arrive rue Kennedy et prend la direction de Cambrai.

Qui est la victime ?

Face à la discothèque le Smart, les motards du commissariat ont installé un contrôle d'alcoolémie. Ils voient la voiture qui roule à vive allure, « entre 70 et 100 km/h » selon les policiers. D'abord, distinguant le gyrophare, ils croient à des gendarmes. Mais quand la 406 passe devant eux, une porte s'ouvre et des jambes apparaissent. Les motards se mettent en route à bord de leur voiture banalisée, mais les fuyards sont déjà loin. Les recherches ne donnent rien.

Hier, les enquêteurs des antennes de Creil et d'Amiens du SRPJ de Lille sous l'autorité du commissaire Jean-Michel Hornus étaient toujours à la recherche de l'identité de la victime. Il n'y a eu aucune déclaration de disparition.

Une telle information pourrait leur permettre d'orienter leurs recherches et de savoir si par exemple, cet enlèvement n'est pas lié à une affaire de stupéfiants sur fond de règlement de comptes. « Toutes les hypothèses sont étudiées » indique Julia Schmoll, substitute du procureur de Saint-Quentin. Elle conclut : « Cette affaire est prise au sérieux. »



Pour toute information, la police judiciaire est joignable 7 J/7, 24H/24 au 03 20 42 71 55 ou 56.
Les enquêteurs recherchent également le conducteur d'une Renault Kangoo de location Hertz immatriculée dans l'Oise, qui suivait la 406 des agresseurs au moment des faits.


Il a crié : Au secours ! ils vont me tuer »

Les témoins ont été nombreux vendredi soir. Tous sont restés médusés devant ce qu'ils voyaient. « Je me suis dit que les interpellations de police étaient de plus en plus musclées. » Cette femme a tout vu de la scène. Le gyrophare que les malfaiteurs ont installé dans leur voiture l'induit en erreur. « Ce n'est qu'après, qu'une autre femme m'a dit que ce n'était pas la police. Au départ, j'ai entendu crier, je pensais qu'il s'agissait encore de jeunes dans la rue. Puis quand j'ai vu, j'ai compris que ce n'était pas ça. Le garçon a crié : "Au secours, ils vont me tuer." »

Dans la confusion, personne ne bouge. D'autres témoins expliquent croire au tournage d'un film tant la scène est irréelle. Une autre femme, témoin direct, a quant à elle distingué le visage d'un des quatre malfaiteurs. Elle est catégorique : « Ce ne sont pas des enfants de chœur. Vu comment ça s'est passé, ce sont des professionnels. » Suite à ce témoignage, les enquêteurs ont établi un portrait-robot d'un des agresseurs.

L'homme y est décrit métissé, de teint clair, 30 ans environ, et mesurant 1,80 m, corpulent, assez sportif.

Source : Le Courrier Picard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritscriminels.forumactif.com
 
Enlèvement d'un homme en pleine rue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un homme de goût...
» Un homme tout nu !!!
» Nu d''un jeune homme...
» L'homme sans jambes, sans bras...
» Quel comportement faut t'il avoir face a un homme infidèle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crimes et disparitions :: Disparitions :: Disparitions d'adultes-
Sauter vers: