Crimes et disparitions

Forum qui regroupe des informations sur les meurtres, tueurs en série, disparitions inquiétantes, ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La petite martyre de l'autoroute A 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nathi
Admin


Messages : 56
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: La petite martyre de l'autoroute A 10   Mer 21 Jan - 13:27



La petite martyre de l'autoroute A 10

Depuis plus de vingt ans, les enquêteurs cherchent à identifier la fillette trouvée morte un jour de grands départs. Et à confondre son assassin. Malgré le temps passé, la justice ne désarme pas.

C'est une tombe discrète du cimetière de Suèvres (Loir-et-Cher). Une tombe régulièrement fleurie, sur laquelle les passants peuvent lire: "Ici repose un ange". Depuis plus de vingt ans, policiers et magistrats n'ont qu'un rêve: mettre un nom sur cette pierre sous laquelle sommeille celle que l'on appelle, faute de mieux, "l'enfant de l'autoroute A10". L'un des juges chargés du dossier l'avait juré: "Je ne partirai pas tant que ce cas ne sera pas résolu!" Pourtant, il a bien fini par quitter ses fonctions. Et le mystère reste entier.

D'autres ont pris la relève. Joëlle Rieutort, procureure de Blois, a rouvert l'an dernier une information judiciaire, ce qui permet de poursuivre l'enquête dans cette affaire qui, sinon, serait frappée de prescription. "L'évolution des techniques, notamment en matière d'ADN, relance l'espoir d'aboutir un jour, même si cet espoir reste mince", explique la magistrate. La section de recherches d'Orléans a donc repris le dossier de A à Z. "La victime était une enfant. Elle a subi des violences terribles et l'on ne connaît même pas son nom. Ce n'est pas tolérable de rester sur un échec sans avoir vraiment tout essayé!" s'insurge Joëlle Rieutort. Si peu tolérable, d'ailleurs, que rarement la justice aura déployé tant de moyens pour tenter d'élucider un fait divers qui, il est vrai, a ému la France entière.

Des mauvais traitements répétés, une terrible morsure

L'histoire remonte au 11 août 1987, lorsque des employés de l'autoroute A10 découvrent sur le bas-côté, au niveau de Suèvres, un corps affreusement meurtri. Celui d'une fillette de 3 ou 4 ans abandonnée, déjà morte, avec pour seuls bagages un pyjama d'été et une robe de chambre à carreaux. Pas de papiers, pas de nom, pas le moindre indice sur l'identité de l'enfant, probablement d'origine nord-africaine. Tout ce que les enquêteurs réussissent à découvrir, à travers l'autopsie, c'est que la petite, qui présentait une trace terrible de morsure humaine, avait subi depuis longtemps des mauvais traitements répétés et qu'elle avait fini par se laisser mourir. Les policiers relèvent aussi sur la couverture différents cheveux qui laissent supposer que l'enfant vivait au sein d'une famille ou d'une communauté. Ils sont enfin à peu près certains que le meurtre a eu lieu ailleurs et que le corps sans vie a été transporté sur l'autoroute, ce jour-là, où 11 000 véhicules ont défilé dans le sens Paris-province.

Aucune disparition n'ayant été signalée, des appels à témoins sont lancés. Près de 6 000 assistantes sociales, médecins, éducateurs sont interrogés; 130 000 affiches avec le portrait de l'enfant, reconstitué par ordinateur, sont placardées dans toute la France; des pistes menant du côté des gens du voyage et dans les pays du Maghreb sont suivies. En vain. Jusqu'à ce jour de 1993 où le procureur de Blois accepte la collaboration de Jacques Pradel, qui anime l'émission Témoin n°1. TF 1 gagnera 9 millions de téléspectateurs. Et les enquêteurs nombre de fausses pistes. Parmi les 80 appels reçus, beaucoup de farfelus, comme celui de ce gendarme dépressif qui s'accuse à tort du crime ou de ce mage qui déclare avoir reconnu dans la fillette la bâtarde d'un ancien ministre. Une piste, toutefois, retient l'attention des limiers. Elle conduit en Tunisie, mais ne révèle rien, à l'époque, de patent.

Plus de vingt ans après les faits, la justice ne baisse pas les bras pour tenter de donner un nom à cette enfant. Et de mettre des mots sur l'indicible.

Source : L'express
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritscriminels.forumactif.com
 
La petite martyre de l'autoroute A 10
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Petite Aurore, L'Enfant Martyre(1952) à SRC
» Mes vendanges, c'est ma petite scène d'automne !
» [Blybe Basaak] Mélissandre petite Hippie (MAJ premier post)
» Petite grange au 1/18
» Housse anti-pluie pour ma petite caméra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crimes et disparitions :: Crimes :: Crime irrésolus-
Sauter vers: